Birchbox : Beauty and the best – octobre 2015

 

J’ai craqué ! J’ai fait des infidélités à My Little box (et ce n’est pas fini vous allez voir !)

Cela fait un petit moment que j’ai envie de tester d’autres box. Après plus de 3 ans d’abonnement à My Little box, qui dans l’ensemble me satisfait, j’ai eu envie de voir ce que les autres ont dans le ventre.

Il y en a beaucoup sur le marché, mais j’en ai retenu une qui a beaucoup d’éloges : Birchbox.

Le concept « de box » est similaire mais diffère légèrement de chez My Little Box.

Birchbox c’est 5 miniatures beauté par mois pour 13€, celles-ci correspondent à notre profil beauté. En effet à l’abonnement on remplit un questionnaire détaillé sur nos habitudes beauté et sur nos besoins. Ce qui permet de recevoir des produits qui correspondent à nos attentes. C’est plutôt pas mal !

C’est également jusqu’à -15% sur leur eshop. On collecte des points et on peut par la suite s’acheter les produits en full size à tarif préférentiel.

La livraison de la box est offerte.

J’ai profité d’une offre du site Vente Privée pour tester cette Birchbox !

J’ai donc reçu celle du mois d’octobre, intitulée Beauty and the best.

Le meilleur de la beauté réuni dans une box. À vrai dire si j’ai craqué c’est parce que j’y ai vu des produits qui m’intéressaient, notamment la brosse du type Tangle Tezzer et le mascara de chez So Susan.

birchbox beauty & the best octobre 2015

À sa réception je suis surprise par le colis, c’est une boite toute petite (comparée à MLB). Bien emballée, avec une étiquette d’adresse personnalisée (Lady Caroline !).

La boîte du mois est jolie, un motif graphique dans des teintes pastel et pétillantes, j’aime beaucoup.

Qu’est-ce qu’on y trouve à l’intérieur ?

4 produits de beauté et non 5. Peut-être est-ce dû à l’abonnement en lien avec Vente Privée.

birchbox beauty & the best octobre 2015 3

  • Une brosse « best hair day », similaire à la Tangle Teezer. Je le disais plus haut c’est essentiellement ce produit qui me faisait envie. Je suis donc ravie de pouvoir la tester. De format plus petit que l’originale mais pratique pour l’emmener partout, elle se compose de petits et de grands picots qui permettent avant tout de démêler les cheveux (logique pour une brosse). Cependant elle promet également de faire briller les cheveux, de les brosser avec douceur et de masser le cuir chevelu. On va tester ça avec plaisir !

birchbox beauty & the best octobre 2015 5

  • Le FeatherLash Mascara par So Susan : apparemment un mascara qui en a dans le tube ! Sa texture ultra-légère apporte volume, brillance et longueur aux cils. Tout ce que je recherche. Il est waterproof, s’adapte aux porteurs de lentilles (merci !) et sa pigmentation ultra-noire fait des cils de vamp. Je n’ai jamais assez de mascara donc c’est parfait !
  • Le shampoing Huygens : marque que je ne connais pas mais qui sur le papier me plaît. Composé à 99% d’ingrédients naturels, sans sulfates et sans silicones, il purifie le cuir chevelu tout en douceur. Il apporte également du volume aux cheveux fins grâce à ses actifs dynamisants. Typiquement le genre de shampoing qui m’intéresse, je suis donc ravie de pouvoir le tester !

birchbox beauty & the best octobre 2015 4

  • Une crème pour les mains Compagnie de Provence : un produit que je connais et que j’ai déjà utilisé. Celle-ci est à la rose. Enrichie en beurre de karité, en huile d’amande douce et en vitamine A, cette crème pénètre rapidement et offre aux mains une infinie douceur. C’est peut-être le produit bémol de la box car je ne le connais déjà.
  • Un masque Gomme de Nuit de Sampar : J’ai déjà eu l’occasion de tester certains produits de la marque mais pas celui-ci, bon point ! Ce masque est pensé pour les peaux mixtes, ça tombe donc très bien. À appliquer la nuit pour réconforter et apaiser l’épiderme. En quelques sortes il gomme les mauvais éléments de notre peau : rougeurs, pores visibles, points noirs. C’est un concept de masque de nuit qui me plait beaucoup. Il a d’ailleurs une bonne publicité.

birchbox beauty & the best octobre 2015 2

Voilà pour le contenu de cette Birchbox ! J’aime beaucoup l’idée d’avoir une box qui correspond à notre profil beauté. Tous les produits reçus vont me servir et je n’en laisserais pas un de côté sous prétexte qu’il ne correspond pas à mes besoins. Ce sont des miniatures beauté pour la plupart donc parfois on peut regretter les full-size, cependant le prix en serait différent.

Le contenu effectif de cette box est d’environ 45€ un prix payé de 13€ c’est donc plutôt rentable. Je devrais recevoir celle de novembre, j’ai hâte de voir ce qu’elle contient !

Êtes-vous convaincu par Birchbox ?

Publicités

Moscow par Picture Polish : comment résister ?

Attention les yeux, bombe atomique en vue !

La p’tite bombe que j’attendais, que j’ai vu et revu sur la blogo et qui m’a conquise dès son arrivée sur le marché. Oui mais le temps est passé et je n’ai pas pu me l’offrir de suite. J’ai tout de même gardé ce petit précieux dans un coin de ma tête.

Jusqu’à ce que je l’essai chez ma copine Léa récemment et que j’ai eu un besoin irrépressible de le posséder. Là ça à fait boom dans mon cœur ! Oui oui ! Ce sentiment qui vous fait chavirer, du moment où je l’ai ouvert au moment où j’ai terminé ma pose, j’ai su que lui et moi on allait s’entendre et surtout s’adopter ! … je parle bien d’un vernis !

Moscow PP

Moscow c’est typiquement le genre de vernis que j’aime, un peu comme Cabernet d’IEUV que je vous ai présenté récemment.

Il rentre pile dans ma folie du moment : le bordeaux. J’aime tout ce qui tourne autour de cette couleur  et j’avoue poser beaucoup de vernis de cette teinte.

Moscow PP 2

Moscow PP 3

Moscow c’est le vernis à la teinte lie-de-vin, pas tout à fait bordeaux mais pas tout à fait rouge ni rose. Cette couleur si puissante qui renferme des particules holographiques en toute dominance. Picture Polish n’a pas lésiné sur la dose ! Et par-dessus on rajoute de fines paillettes roses, violettes et même bleues ! Pour une fois j’ai réussi à capter tout ce petit monde en photo.

Moscow PP 4

Moscow Picture Polish

C’est fou, son rendu est si bien fini. Il a un petit aspect velouté mais tout en puissance grâce à ses nombreuses particules. Et pour tout vous dire il est difficile de quitter des yeux ce petit. En faible luminosité il se fait discret mais on sent qu’il en a dans le ventre. Un peu comme s’il allait dire « attends que je croise le soleil tu ne vas pas être déçu ! »

Moscow PP 5

Puis dès qu’un rayon l’illumine là c’est l’apothéose, la piñata qui explose, un défilé de paillettes.

Moscow PP 8

Moscow PP 7

Je suis amoureuse de ce vernis littéralement et je regrette même de ne pas l’avoir pris plus tôt. Je ne suis pas spécialement fan de la marque Picture Polish (sauf d’Ozotic mais ça c’est un autre temps) Cependant je reconnais qu’avec Moscow ils signent là  une vraie pépite.

Il s’applique très facilement et est opaque en deux couches. Une fois les deux couches posées on applique une dernière couche de top coat et le tour est joué. Je n’ai même pas réussi à lui associer un nail-art tellement je le trouve sublime.

Moscow PP 6

Moscow Picture Polish 2

C’était avec plaisir que je vous faisais partager ma petite obsession du moment !

My Little Créative Box : Octobre 2015.

Notre rendez-vous mensuel est de retour ! Mais d’ailleurs le mois dernier je ne vous ai pas présenté la box du mois … J’ai eu un souci de livraison et le service commercial MLB m’a renvoyé la box. Du coup je l’attends encore mais j’ai eu la bonne surprise d’avoir celle d’octobre en début de mois.

My little creative box

Cette Little Créative Box m’a conquise dès son ouverture ! Je l’ai souvent dit, j’aime quand les boîtes sont décorées et en quelques sortes personnalisées. MLB s’associe aujourd’hui avec Pinterest, le célèbre site d’inspiration. Du coup c’est une box à thème et en couleur qu’on retrouve ce mois-ci.

my little creative box 3

my little creative box 2

Un code couleur s’est glissé dans la box, on retrouve beaucoup de blanc, de pèche, de rose, de bleu et de gris. Ce qui donne un peu de pep’s pour une box d’automne et qui n’est pas du tout morose.

Bon et si on passait au contenu de la box ?

 

Les goodies du mois :

J’ai toujours peur des goodies …

Mais là je suis conquise ! (ouais ça rime en plus :p), on retrouve donc :

  • Des bijoux de câbles … quézaquo ? C’est vrai que ça porte à sourire mais l’idée est ingénieuse. Ce sont des petites perles à clipser sur nos câbles et fils informatiques pour les égayer un peu. Les couleurs sont toutes douces et pastel et je trouve l’idée de customiser ces câbles rigolote.
  • Un tote bag en tissu : un grand cabas joliment décoré et estampillé My Little box. Là aussi les couleurs sont jolies et passe-partout. Apparemment les couleurs ne sont pas pareilles chez tout le monde, le mien me convient comme il est ! Pratique pour faire un brin de courses ou emmener des dossiers au bureau. Il est chouette ce cabas !
  • Le magazine My Little World et l’affiche du mois en partenariat avec Pinterest.
  • Un sachet de thé Tetley à la menthe rafraîchissante : j’aime le thé du coup c’est un joli petit plus.

my little creative box 5

my little creative box 6

my little creative box 7

Des goodies sympas et utiles, ça j’aime !

 

Les produits de beauté du mois :

  • Une crème de minuit My Little Beauty : on le sait chez MLB on aime les crèmes en tout genre ! On en reçoit donc régulièrement. Cela dit ça ne me dérange pas car je peux tester différentes marques. La crème de minuit nous promet d’apaiser, de nourrir et de protéger la peau tout cela grâce aux protéines de blé, au beurre de karité et à l’association d’huile cranberry et de spiruline. Une crème doudou en quelques sortes. Cette crème tombe bien car j’ai acheté un soin de nuit et j’ai peur qu’il soit trop fort pour ma peau. Du coup je pense qu’elle sera parfaite et je l’utiliserais en alternance avec mon soin.
  • Une huile Aïny : je ne connais pas du tout la marque et c’est avec plaisir que je la découvre. Cette huile que l’on peut utiliser sur le corps, le visage, les ongles et les cheveux promet de tout sublimer sur son passage. C’est une huile sèche donc très agréable à utiliser et en plus elle est bio ! Que du bon là-dedans. Gros coup de cœur car je ne me serais pas dirigée de moi-même sur ce produit et je vais pouvoir la tester avec plaisir !
  • Un shampoing oxygen hydration Dove : Décidément MLB apprécie Dove ! J’ai la chance de ne pas avoir reçu tous les produits de la marque mais de nombreuses abonnées en ont eu. Là il s’agit du shampoing de la gamme Oxygen hydration, typiquement créée pour les cheveux fins. Ça tombe bien c’est mon cas ! De l’oxygène au cœur d’agents de soin qui permettent de booster le volume capillaire. L’idée est bonne, j’ai hâte de savoir ce que ça donne. Bon avec Dove il faut s’attendre au contre-coup car le shampoing contient des silicones et tensioactifs chimiques. Cela dit je ne vais pas le renier et je vais l’alterner avec mes shampoings plus naturels pour voir ce qu’il a dans le ventre.

my little creative box 4

Cette Little Créative Box est vraiment chouette ! Le thème est respecté, le code couleur très appréciable et chaque produit me plaît. J’ai pu découvrir des marques et j’ai hâte de me faire un avis sur celles-ci/ Pour une fois les goodies me plaisent beaucoup !

my little creative box 8

Ce qui m’a dérouté pendant ma grossesse …

 

Je ne me suis pas beaucoup étalée sur le sujet, que ce soit sur le blog ou sur les réseaux sociaux. Ma grossesse nous appartient à mon conjoint et à moi et je ne souhaite pas dévoiler une partie de ma vie privée.

Cependant l’idée d’un article au sujet de la grossesse me trotte dans la tête depuis de nombreuses semaines.

J’avais envie de partager avec vous ce qui m’a dérouté pendant ma grossesse. Le déroulement, la prise en charge, l’entourage, les commentaires, le changement …

Plein de choses se bousculent et j’ai parfois été stupéfaite par la tournure qu’elles prenaient.

cris

Point par point j’ai eu envie de vous faire un petit festival des #WTF de la grossesse !

  • Tu veux une fille ou un garçon ?

Si je réponds que je veux un garçon et que c’est une fille ça fait de moi une mauvaise mère ? Sincèrement, on a tous nos choix, une petite idée, mais est-ce politiquement correct de révéler le fond de notre pensée ?

 

  • Tu vas l’allaiter ?

Mon choix était fait avant même d’être enceinte. Je travaille dans le secteur de la petite enfance et j’ai pu longuement me faire un avis sur le sujet. Cependant j’ai entendu de nombreuses remarques sur l’allaitement :

. « Allaiter ça déforme la poitrine, après ton mec il ne voudra plus de toi … »

. « Ne pas allaiter franchement c’est abusé, c’est la nature les seins sont faits pour ça. »

. « Le lait ça coûte trop cher, de nos jours vaut mieux allaiter. »

. « T’es pas une vache, tu ne vas pas donner ton lait et ton sein à un bébé. »

. « Madame il faut absolument allaiter c’est ce qu’il y a de meilleur pour votre enfant. Sans ça il sera malade. »

. « Si si allaite tu verras t’auras une poitrine de bombasse. »

Oui rien que ça, des vertes et des pas mûres ….

 

  • Et vous avez choisi le prénom ? Je peux savoir ? Aller dis-le !

Clairement c’est LA question qui m’a le plus agacée. Oui nous avons choisi le prénom que nous allons donner à notre enfant et non on ne le divulguera pas ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il s’agit de NOTRE choix et que le divulguer nous apportera autant d’avis différents que de personnes à qui on l’aura dit. Puis à quoi ça sert de savoir le prénom à l’avance ?

 

  • La main sur le ventre qui s’arrondi :

Ah ça j’ai mis du temps à comprendre … mais quand t’es enceinte ton corps ne t’appartient plus ! N’importe qui arrive et vient poser sa main sur ton ventre. Mais quand je n’étais pas enceinte est-ce que quelqu’un s’est permis une seule fois ce geste ? Non … alors pourquoi maintenant un tel engouement pour ma bedaine ? Croyez-moi il faut le vivre pour le croire. Je conçois cependant que ça part d’un bon sentiment et que bien souvent personne ne se soucie de le faire ou non. Pour beaucoup c’est un geste « naturel ».

peur

 

  • T’as pris combien de kilos ?

Si je te dis 30 on me tranche la tête ? Blague à part, le diabète gestationnel m’a épargné une grosse prise de poids. Mais j’imagine déjà la réaction des gens si j’avais pris 20 ou 30 kg ! Sachez que la prise de poids pendant une grossesse n’est pas entièrement due à l’alimentation. Beaucoup de facteurs rentrent en compte et il se peut que la future maman soit en difficulté sur ce sujet-là.

 

  • Oh tu as grossi !

De même que la phrase du dessus, « avoir grossi » n’est ABSOLUMENT pas une phrase à dire à une future maman. Non je n’ai pas grossi mais oui mon ventre s’est arrondi. Ba oui c’est logique bébé grandi et faut bien qu’il se montre ! Non mais !

chut

  • Vous voulez combien d’enfants ?

Hum … comment dire. Je suis enceinte du premier là, laisse-moi accusé le coup hein. Puis je ne suis pas devin encore. Comme pour beaucoup de choses dans la vie nous avons des idéaux. Et puis la réalité se mêle à tout ça. Alors on verra bien ^^

 

Voilà pour ma part toutes ces petites phrases qui m’ont déroutée, agacée, parfois attristée pendant la grossesse. À côté de ça j’ai été entourée de personnes bienveillantes et touchantes. Il est vrai que lorsque l’on est enceinte il faut concevoir que la grossesse mobilise beaucoup de monde. Bien souvent amis et famille se sentent concernés et se mêle à cela l’envie de bien faire et quelques maladresses.

J’ai choisi le ton de l’humour pour aborder ces petits points car en soi rien n’est bien méchant.

En tout cas il faut le vivre pour s’en rendre compte !

 

 

Routine capillaire : 2 shampoings naturels et bio abordables.

Je laisse de côté le temps d’un article les vernis pour vous présenter 2 produits qui viennent de rentrer dans ma salle de bains.

Je suis sans cesse en quête d’améliorer ma façon de consommer les cosmétiques et surtout les produits de soins (cheveux, corps, visage). C’est encore difficile de se tourner vers le maquillage naturel cependant.

Cela fait un peu plus de deux ans que j’ai essayé de retirer les sulfates, les silicones et le parabène de mes shampoings et soins pour cheveux. Très sincèrement je n’ai pas pu tout retirer, car bons nombres de produits en contiennent tout de même, comme le Sodium Laureth Sulfate ou le Coco Sulfate. J’ai commencé par utiliser les shampoings solides de chez Lush, qui pour certains me conviennent toujours autant. Puis j’ai évolué vers des produits encore plus naturels.

Dernièrement j’ai trouvé deux shampoings qui ne contiennent pas les 3 produits tant redoutés :

  • Le shampoing volume de chez Naturé moi
  • Le shampoing traitant de chez Propolia

L’un est naturel, l’autre certifié bio.

shampoing naturé moi et propolia 2

 

  • Le shampoing volume de chez Naturé Moi :

J’ai découvert cette marque dans mon hypermarché ! Oui oui difficile de trouver une marque naturelle en grande surface et pourtant elle est disponible chez Leclerc et chez Auchan. Après avoir testé un gel douche de la marque (que j’ai adoré) je me suis tournée vers leurs shampoings. Plusieurs gammes existent (extra-doux, couleur, nourrissant, purifiant) mais j’ai choisi celui pour donner du volume à mes cheveux.

shampoing naturé moi

Naturé Moi c’est une marque qui fabrique des produits avec une formule à 96% d’origine naturelle ! Alors oui ce n’est pas 100% mais c’est déjà bien sympa. Aucun gel douche et shampoing de la marque ne contiennent de sulfates, de silicones ou de parabène. Et ça pour mes cheveux c’est hyper important !

shampoing naturé moi 2

Et le petit (gros) plus c’est que leurs produits ne sont pas testés sur les animaux !

Côté utilisation, je trouve ce shampoing très agréable à utiliser. La texture est fluide mais ne coule pas dans les mains, elle mousse facilement sans trop en faire. Et au rinçage les cheveux crissent comme j’aime, synonyme qu’ils sont propres et dénués d’additifs.

L’odeur est toute douce, principalement composé de miel et de riz bio, les cheveux sont d’ailleurs tous doux après l’utilisation de ce shampoing. Concernant son efficacité sur le volume, je dirais que c’est assez minime. On ne se retrouve pas avec une méga tignasse volumineuse mais les racines sont moins plates. L’effet est donc léger mais tout de même un peu visible.

J’ai vu qu’il existe les après-shampoings et les masques traitant (couleur ou nourrissant), je pense donc tester ces produits et avoir un vrai rituel entièrement consacré à la marque.

Et pour finir tous les produits ne sont pas excessifs, comptez 3,80€ pour ce shampoing. Et oui !

 

  • Le shampoing traitant de chez Propolia :

Propolia c’est la marque que j’ai découvert grâce à leur gommage visage. Du coup quand je suis tombée sur d’autres produits de cette marque dans une petite boutique en vacances j’ai foncé sur le shampoing traitant.

shampoing propolia 3

Ce shampoing est destiné aux cuirs chevelus irrités, sensibles mais également ayant un excès de sébum. Bim c’est moi ! Et quand on ne veut pas tomber dans la sphère du « je lave et relave pour enlever le gras mais j’irrite en même temps », ce type de shampoing est pile ce qu’il faut.

Comme tous les produits Propolia, le shampoing traitant contient du miel et de la propolis, ceux-ci sont combinés au Cade (un genévrier sauvage) et à l’argile qui vont réguler l’excès de sébum. L’action du miel et des produits de la ruche sont quant à eux utiles pour apaiser le cuir chevelu.

shampoing propolia 2

Dans ce shampoing même les tensioactifs (ceux utiles pour faire mousser le produit) sont naturels, d’origine végétale ou doux. C’est là que son utilisation va être un peu différente d’un autre shampoing (même ceux qui contiennent du sodium coco sulfate ou du sodium laureth sulfate). Du fait que les tensioactifs soient « neutres » et pas chimiques, le shampoing mousse très peu. C’est donc avec difficulté que je masse mon cuir chevelu. À vrai dire c’est un coup à prendre. Quand j’utilise ce shampoing j’aère bien mes racines mouillées et je réparti le shampoing sur tout mon cuir chevelu. Puis je masse du bout des doigts. Il ne faut pas s’attendre à avoir de la mousse. Vaut mieux remouiller légèrement ses cheveux, masser et bien rincer.

La texture du shampoing est fluide et sent assez fort sans avoir une odeur désagréable. Je pense que le Cade est l’odeur qui ressort le plus.

Après l’utilisation de ce shampoing, ici aussi les cheveux crissent. Ils sentent très bon (l’odeur du miel ressort et reste) et se démêlent plutôt facilement.

Les racines sont vraiment purifiées et les longueurs protégées. Par contre elles sont un peu moins douces si je n’utilise pas de soins par la suite.

Cependant c’est un très bon shampoing qui répond à ma demande de « naturel ». Son prix est quant à lui élevé, comptez 12€ les 200ml (et moi je l’ai même payé 16€ !!)

 

Edit du 09/10/2015 : La marque Propolia m’a laissé un commentaire suite à la publication de mon article. Il semblerait qu’elle ai eu des déconvenues avec la formule de leur shampoing traitant. C’est d’ailleurs pour cela qu’il mousse très peu. La nouvelle formule du shampoing semble être mieux adaptée et enlève ce petit souci. j’essayerais de trouver un nouveau flacon et de le tester pour voir la différence.

 

Avec ces deux shampoings je réussi à tenir 3 jours sans lavage. La veille de mon shampoing j’utilise un peu de shampoing sec pour tenir le dernier jour et apporter un peu de volume. Là où j’ai gagné en utilisant ce type de shampoing naturel c’est que je n’ai plus besoin de shampoing sec tous les jours. Les racines regraissent vraiment moins vite. J’aimerais tenir 4 jours sans shampoing mais je n’ai pas encore trouvé la solution idéale.

Et vous, utilisez-vous des shampoings naturels ?

Chardonnay : la petite douceur d’Il était un vernis

On se retrouve aujourd’hui pour vous présenter mon autre coup de cœur de la collection Grands Crus d’Il était un vernis.

D’ailleurs je tenais à vous remercier  pour l’accueil que vous avez réservé à mon dernier article, il semblerait que Cabernet soit le chouchou de nombreuses d’entre vous !

Dans cette collection j’ai aussi aimé l’envie de douceur de la marque. C’est donc tout naturellement que je me suis dirigée vers Chardonnay.

Il etait un vernis chardonnay

Ce petit dernier est un vernis qui peut surprendre par sa teinte. Oui au premier abord on voit un vernis « gris ». Ne vous méprenez pas car il est beaucoup plus subtil que ça ! Il porte d’abord bien son nom car il s’inspire des différents vins blancs et champagnes de Bourgogne. Et autant dire que de ces cépages en ressort toute une palette de couleur.

Il etait un vernis chardonnay 3

il etait un vernis chardonnay 2

Dans Chardonnay on retrouve une teinte de base gris perle aux influences roses. Et surtout des flakies or agrémentés de particules holographiques. Ces deux surprises permettent à Chardonnay d’être un vernis pétillant et chic. Il se porte facilement et en ces jours d’automne je le trouve parfait.

IEUV Chardonnay 6

IEUV Chardonnay 7Faible luminosité

Je n’avais pas vraiment de vernis de cette teinte dans ma vernithèque. Certes des gris crème j’en ai mais ici la texture est beaucoup plus subtile et dense. C’est ça qui m’a fait chavirer, on a un peu de tout mais délicatement dosé.

IEUV Chardonnay 5

IEUV Chardonnay 8 IEUV Chardonnay 4Luminosité directe

Il se pose facilement, est opaque en deux couches et sèche rapidement.

Par la suite je lui ai associé un reverse-stamping. Cette technique est très agréable pour pimper n’importe quel motif de stamping et surtout je la trouve apaisante. Un peu comme une peinture que l’on peaufine. Là c’est pareil, il faut prendre son temps et être méticuleux mais le résultat est satisfaisant !

J’ai choisi un motif de la plaque m85 de chez Konad et j’ai rempli quelques détails avec mon vernis argenté chouchou (no place like chrome). Je vais d’ailleurs devoir le racheté car il est presque vide ! Vider un vernis pourtant ce n’est pas évident 😀

IEUV Chardonnay stamping inverse

J’espère que Chardonnay vous plaît autant qu’à moi !

Si vous souhaitez découvrir les autres vernis de la collection Grands Crus d’IEUV ainsi que les autres collections c’est par ici que ça se passe.

Bonne journée !

La collection Grands Crus d’Il était un vernis : Cabernet Sauvignon

J’ai envie de vous parler de mon coup de cœur de ces derniers jours, d’une collection de vernis encore bien jolie.

Bé et Stéphanie, mes deux copines créatrices de la marque Il était un vernis ont à nouveau lancé une belle collection d’automne nommée Grands Crus.

Et respectivement en tant que bourguignonne et bordelaise, leur idée d’associer des teintes de vernis aux grands noms du vin français est ingénieuse ! De quoi se faire plaisir avec une large palette de couleurs. Vous pouvez retrouver l’intégralité de la collection ici

Pour ma part j’ai choisi Cabernet Sauvignon et Chardonnay. Et aujourd’hui je vous présente celui qui m’a littéralement fait chavirer à la publication des swatchs : Cabernet.

Il etait un vernis cabernet sauvignon

Il etait un vernis cabernet sauvignon 2La petite étiquette holographique qui fait mouche!

 

Comme je le disais dans mon article sur la laque Only Bluuuue de Bourjois, j’ai 3 catégories de teintes que j’aime en matière de vernis : le bleu, le mint et le prune/bordeaux.

Cabernet sauvignon c’est typiquement LE vernis que j’aime pour cet automne. Doté de particules holographiques veloutées, sa teinte prune-lie de vin (comme le disent les créatrices) devient profonde. Je passe mon temps à le regarder et à observer son intensité.

Il etait un vernis cabernet sauvignon 3Mon dieu qu’il en a dans le ventre celui-là!

 

Le petit plus de ce vernis c’est que ses particules holographiques sont puissantes et on retrouve même des teintes de bleu et de rose. Si minuscules mais si intenses !

il etait un vernis cabernet sauvignon 4

Il etait un vernis cabernet sauvignon 5Faible luminosité

La texture ne ressemble pas totalement à ces copains de la collection précédente. Fluide et un poil plus liquide, le vernis s’applique très facilement. De même le séchage est rapide. Je combine toujours une pose de vernis avec une base et un top coat et ici c’est une routine 100% Il était un vernis car j’ai utilisé la base lingerie et le top coat Moving Fast de la marque. Deux autres références de qualité !

Il etait un vernis Cabernet Sauvignon 8 Il etait un vernis cabernet sauvignon 7

il etait un vernis cabernet sauvignon 6Luminosité directe

 

Si par hasard vous vous posiez la question d’une similitude avec Black Orchid d’ ILNP, voici quelques swatchs qui vous permettront de voir que les deux vernis sont bien différents. L’un tire plus sur le bordeaux, l’autre plus sur le pourpre. Certes la différence n’est pas flagrante pour une novice mais en tant que NPA mon œil avisé l’a remarqué !

comparaison Cabernet sauvignon black Orchid

comparaison cabernet black orchid 3 Lorsque la luminosité est directe on s’aperçoit de suite que la teinte de base n’est pas la même. De plus l’holographie est différente, chez ILNP on retrouve cette fameuse holographie linéaire toute douce. Chez IEUV ce n’est pas seulement de l’holographie que l’on a mais une multitude de particules qui virevoltent en plein soleil.

comparaison cabernet black orchid

comparaison cabernet black orchid 2

Ce sont actuellement mes deux chouchous !