Un duo de célébration !

Les petits présents pour mon anniversaire ont continué à me combler durant le mois de février. Et il y a peu une de mes meilleures amies m’a offert 3 vernis de la collection Célébration KiKo.

Et aujourd’hui je vous en présente deux, le 424 Pearly Siren et le 425 Liquid Gold.

celebration

Ces 2 vernis s’associent à merveille. D’un côté on trouve un bleu azur gorgé de micro-paillettes qui lui apporte un côté perlé, irisé. Il se pare de reflets rosés voire violets à la lumière. Une teinte qui donne la pêche, qui miroite par ses reflets. Cependant, il n’est pas très opaque, 2 couches ne suffiront pas si vous souhaitez couvrir totalement le bord libre de votre ongle. Je n’ai appliqué que 2 couches car justement j’ai trouvé que cela suffisait. Libre à vous de juger l’effet que vous souhaitez.

De l’autre côté nous avons un joli doré irisé qui brille dès son application. La première couche nous donne déjà l’idée du vernis, elle est quasi couvrante. Deux  couches m’ont été nécessaires pour avoir une opacité suffisante et des reflets miroitants. Il ne fait aucune trace de pinceau et c’est vraiment sympa pour une teinte comme celle-ci qui généralement nous fait suer pour éviter les traces de pinceau.

Celebration 3

Celebration 4

Pour ces deux références de Kiko je suis satisfaite de leur application et de leur séchage. Pas de difficultés a priori, une lunule facile à faire grâce au pinceau, pas de débordement et une matière agréable à appliquer.

Celebration 2

J’ai donc fait un tout petit nail art en reprenant le doré et en faisant des pois sur le haut de mon ongle. Rien de bien difficile, mon dooting tool est mon ami dans ce cas-là.

Celebration 5

Celeration 6

Concernant le retrait de ces vernis, c’est là que ça se corse. Le doré s’enlève comme un vernis crème, mais le Pearly Siren est une catastrophe. Ses micro-paillettes bleutées s’accrochent à l’ongle et il est donc nécessaire d’utiliser la technique des papillotes. Une vraie galère même avec celle-ci !

En regardant sur le site je vois qu’il est noté que « des résines spéciales facilitent l’adhésion des pigments à l’ongle et créent une couche souple mais résistante qui augmente la durée et la brillance de la couleur. »

Oui effectivement vos résines spéciales font très bien mais alors trèèèès bien adhérer les pigments. Voire trop !

C’est rigolo car le Liquid Gold ne m’a pas du tout posé de souci. Dans une même collection, les textures sont donc bien différentes.

Par contre, notez un point très positif si vous ne le savez pas, les vernis KiKo sont dépourvus de toluène, de camphre, de DBP et de formaldéhyde. A 4.90€ c’est tout de même correct et peu nocif. Mais je ne sais pas s’ils sont testés sur les animaux ou non.

Publicités