Lonesome Georges

En ce moment j’ai une folle envie de poser mes vernis holographiques, je ne vois qu’eux dans ma vernithèque. (Encore petite comparée à de nombreuses NPA !) Oui mais les holographiques sans lumière, sans soleil, sans temps éblouissant ça ne sert pas à grand-chose. Si je ne peux pas me délecter de leurs reflets c’est comme un repas sans petite douceur sucrée à la fin. Il y a un petit quelque chose qui manque.

Lonesome George de Cirque fait partie des vernis holographiques qui méritent d’être exhibés sous le soleil et d’avoir les yeux éblouis par ses reflets. Alors qu’en un dimanche après-midi le soleil pointe le bout de son nez et perce mon appartement de ses rayons, je sors de suite mon petit bijou vert et le pose.

Lonesomes G

Lonesome G2

Le vert n’est pas une couleur que j’apprécie particulièrement, du moins le vert foncé, couleur feuille, sapin etc. Je suis plutôt attirée par les teintes mint, vert d’eau. Mais ce petit Cirque m’a tapé dans l’œil depuis que je l’ai vu dans sa collection Objets d’Arts. Et il est vrai qu’il peut être qualifié en tant que tel.

Dans un flacon de verre estampillé du « C » de la marque, une base remplie de particules holographiques. Celles-ci se font discrètes quand la lumière n’est pas tournée vers le flacon mais se révèlent totalement en lumière directe.

J’avoue que j’ai été frustrée de nombreuses fois en portant ce vernis, il n’y avait pas assez de lumière, je ne voyais pas assez les reflets holographiques à mon goût. Autant vous dire que le soleil a été a été l’ami de mon après-midi et de mon vernis.

Lonesome G 3Sans lumière directe

Lonesome G 4

Lonesome G 5

J’aime particulièrement ce vernis car c’est (pour le moment)  le seul de la marque que je possède. J’apprécie le design du flacon et du logo de la marque. Ce flacon de verre fait classe, professionnel, original, solide. Il en jette et rien que de prendre le flacon en photo est un vrai plaisir. J’aime beaucoup de maques concernant les vernis, mais j’aime quand elles font un effort sur le packaging. Ainsi Cirque sort de l’ordinaire, en plus de ces jolies teintes et textures le « package » de la marque donne envie.

L’application quant à elle ne fut pas si aisée que ça. N’ayant pas de base à l’eau comme je le disais récemment, j’ai plutôt galéré. La première couche n’était pas uniforme, il ne faut surtout pas repasser le pinceau à l’endroit même où l’on a déjà posé le vernis. Par contre, à la deuxième couche tout ce petit désagrément s’enfuit, l’application redevient un plaisir et le vernis est opaque comme il se doit. Ce n’est que mon avis et surtout cela est dû à l’utilisation sans aqua base au-dessous.

Lonesome G 7

Lonesome G6

Je n’ai eu aucune envie de le stamper ou de l’agrémenter d’un seul nail art, j’en ai profité au maximum. J’admire ses reflets sous toutes leurs coutures, je me délecte de sa beauté. En même temps il est rare que lorsque je croise un vernis holographique je ne tombe pas sous le charme. Ils sont forts pour faire les yeux doux ceux-ci !

Je compte bien lui apporter quelques petits frères dans une future commande !

Lonesome G 8

Publicités