Manucure forestière.

Un petit retour du nail art!

Un jour j’avais les ongles nus, mais nus comme des vers. J’ai longuement cherché dans ma vernithèque le petit flacon qui passerait à la casserole.

Voilà que je retrouve un vert que j’avais très peu utilisé. Un joli vert kaki, irisé, qui révèle des shimmers argentés à la lumière. Je l’ai d’ailleurs découvert chez Camille, lorsqu’elle nous avait présenté les petits nouveaux de la collection 2011 d’essence.

Je l’avais déjà posé, je savais déjà que je l’aimais. Mais quand je l’ai remis, ça a fait un tilt et je me suis dit «  mais pourquoi n’y ai-je pas prêté une attention particulière à celui-là ? »

J’aime ses reflets, sa couleur douce, sa facilité d’application aussi. Je ne vais pas vous refaire un topo sur les vernis essence, vous savez déjà que je les aime beaucoup !

Manuforest2

Une fois avoir posé ce vernis, je l’ai top coaté de mon Sally Hansen Insta-Dry. Mais au bout de quelques heures j’ai eu envie d’autre chose (on est NPA ou on l’est pas !).

En le regardant j’ai pensé, grâce à sa couleur verte, à la forêt. Je me suis souvenu que dans tout mon matériel de nailista, une plaque de stamping pouvait très bien collé avec ce vernis.

Un motif représentant de petites feuilles.

J’ai donc stampé ce motif mais seulement au bout de l’ongle. Avec mon vernis Konad noir l’application a été facilitée, même si je le rappelle les Konad ne sont pas les seuls à être possible pour le stamping.

Une sorte de french manucure forestière. (Oui j’aime inventer des concepts !)

Manuforest4

Manuforest5

J’ai beaucoup aimé cette manucure et elle m’a permis de retrouver des petits trésors dans ma vernithèque !

Manuforest6

Publicités